• Accueil
  • > Le Séxualité Sacré et Flammes Jumelles

LA DYADE ISSUE DU UN ou LE COUPLE DIVIN EN SES INCARNATIONS

Posté par editecyloniah le 6 juillet 2011

zzzzzzd.png

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

En termes de Gnose, Dieu désigne la Conscience Infinie, la Trinité se manifestant non comme un tout mais comme trois parties distinctes : le Un et ses 2 hypostases en une seule nature. L’Etre Suprême s’hypostase en ANA et EL, couple originel dont les membres peuvent être aussi bien un frère et une sœur, le Ciel et la Terre, le Soleil et la Lune, etc… L’origine de ANAEL n’est pas univoque : provenant de l’hébreu et signifiant “Dieu a répondu” (Ana = a répondu El = Dieu).

Selon une autre étymologie hébraïque, Anael viendrait de Hannah signifiant Grâce. Anael est un des 7 Archanges : le Prince rayon de l’Amour Divin célébré le vendredi (planète Vénus), il est apparenté à l’émeraude (AIMER AUDE), associé à la Rose (symbole des qualités de la beauté), et représenté sous forme d’un androgyne paré d’une robe vert émeraude et porteur d’une lanterne.

Le Couple Divin primitif fait fonction de géniteur du Cosmos. Depuis la nuit des temps, deux polarités – MASCULINE ET FEMININE – se conjuguent pour donner naissance à la Vie : on retrouve l’évocation de ce couple divin originel en tous les peuples de la planète. Le Dieu Masculin est associé au Ciel et au Soleil tandis que la Déesse participe de la Terre, l’Eau Océanique, et la Fertilité.

 C’est ainsi que le Soleil féconde la Terre en une grotte d’Ariège au solstice d’hiver, les cathares célébrant alors ce rituel avec ferveur, car de là procède la Vie. Il y a des millénaires, en terre de Canaan, nos ancêtres célébraient ATHIRAT, l’ISHTAR des Mésopotamiens célébrée à Uruk, l’ASTARTE des Phéniciens, l’ASET/ISIS des Egyptiens. Les Hébreux la célébreront jusqu’au VIè siècle avant J.C. dans le Saint des Saints à l’intérieur du Temple, la nommant ASHERAH, épouse de EL, Dieu de l’Univers.

Ce couple divin hébraïque primordial donne naissance à une fille ANA et à un fils LUI. Progressivement, EL et LUI se confondent en une seule déité dans l’esprit du peuple israélite qui devient YHWH, sa compagne devenant la SHEKINAH (ASHERAH ET ANA rassemblées en elle-même). Les 4 lettres composantes de YHWH sont des abbréviations de Y (Yod) = EL = LE PERE = JE/MOI H (Hé) = ASHERAH = LA MERE = ELLE/MOI W (Wav) = LUI = LE FILS/MOI H = ANA = ELLE = LA FILLE/MOI Le total, DIEU-ESPRIT ou Conscience Infinie, étant JE ELLE/IL NOUS.

 L’abbé Boudet transmet cette vérité en sa VlC, expliquant même comment prononcer ces quatres lettres, la résultante étant garantie ! Cette double hypostase masculine-féminine de Dieu se retrouve dans la Kabbale hébraïque mais dès lors que le Temple originel fut détruit, la Déesse fut condamnée à errer sur Terre, le pôle Masculin gouvernant solitairement les Cieux, entraînant un déséquilibre si grand qu’il participe aujourd’hui à la destruction proche de notre humanité si, par une prise de conscience collective, nous ne rétablissons le pôle Féminin à ses côtés.

Les religions anciennes du Proche-Orient ont toujours accordé une large place au couple formé d’un dieu et d’une déesse, aux liturgies célébrant leur Mariage Sacré, aux mythes relatant leurs amours et les enjeux cosmiques et sociaux de leur unions. En Assyrie et en Mésopotamie, les couples divins Dumuzi-Innana à Sumer, Marduk-Sarpanit en Akkad, pour ne parler que des plus célèbres, occupent et obsèdent la conscience religieuse des hommes de l’Antiquité, de même l’Égypte pharaonique est-elle hantée par le souvenir des figures d’Isis et Osiris et des couples mystérieux des théogonies primordiales.

 En Extrême-Orient, l’Inde célèbre encore les couples que forment ses plus grands dieux, comme Brahma et sa Shakti (Sarasvati ou Brahmî) ou Shiva et Kali. Un des mythes les plus anciens qui a été conservé met en scène le couple divinisé du Ciel (mâle) et de la Terre (femelle), dont l’union donne naissance à tous les êtres vivants.

Hors ce couple apparait bel et bien en de nombreuses églises, chapelles romanes, châteaux dans l’Aude, en Ariège et en Pyrénées Orientales. En cette fin des Temps, le Couple d’Avatars (ASES ASAR-ASET) incarnés doit être reconstitué, après purification, au moment de l’équilibre, là où l’Arbre de Vie du Cromleck de Rennes les Bains – si cher à l’abbé Boudet – est reconstitué, SAUVEUR des âmes humaines, il réintègre ensuite le Plérôme. N.B. : toutes les représentations actuelles de l’Arbre de Vie sont erronées ! 14 stations (les 14 morceaux du corps d’Asar-Osiris reconstituées) + 1 seraient plus justes.

 Ainsi, l’Eclair Foudroyant de l’Illumination (qui, selon l’abbé Boudet, est sûr de faire mal si l’Adepte n’est pas une Pierre de Trou ou PIGOTE) transforme l’humain-animal fait de carbone en Fils de l’Homme, pur joyau, Grand Monarque des prophéties. La Pigote = pierre de trou Quelques auteurs néo-celtiques ont été jusqu’à supposer l’existence d’un lieu de culte centré autour de l’usage des pierres à venin se situant, entre-autres lieux, dans le Razès. Ces pierres à venin sont des éléments composites auxquels se rattachent des croyances quant à leur utilisation et leur efficacité, croyances en rapport avec leur origine, leur forme, leur aspect. Une croyance veut que ces pierres soient les restes fossiles de grands reptiles et autres dinosaures maintenant disparus.

Différentes appellations selon les régions : – Pierre de la picote (elle a des petits points). St Ponais, Hérault – Peira de la pigotta. Canton de Massiac, Cantal – Pèiras de trou [pierres du tonnerre]. Lozère, Aveyron, Pyrénées – Peiras dau trounouiéré [haches néolithiques, pierres du tonnerre]. Région du Meygal, Haute-Loire Ces pierres étaient utilisées gratuitement, il convient de le souligner, intégrées aux murs des maisons d’habitation en guise de paratonnerre (anti-foudre) et pour guérir les morsures de serpent, piqûres d’insectes, affections causées par le venin des crapauds, la prise de souffle des salamandres, ainsi que certaines maladies de peau (dartres, tumeurs), dysenterie, tant des hommes que des animaux.

 Leur usage s’est maintenu jusqu’à nos jours dans plusieurs familles, qui leur attribuent une valeur considérable. Culte et croyances des peuples pyrénéens : les pierres naturellement trouées sont regardées comme pouvant exercer une grande influence sur les êtres et sur les choses : les bergers pyrénéens employaient la pigote (pierre de trou clavelée) afin de préserver le troupeau des maladies…

LA GNOSE et l’Amour de la Dyade SOPHIA CHRISTOS

  Alors le Sage se réjouira, mais les ignorants, égarés par leur intellect, négligeront l’Eternelle Vérité des signes et ne s’instruiront pas dans la Sagesse. Ils sont si aveugles, sourds, et obstinés que, quand bien même ils verraient des merveilles ou des miracles, ils ne quitteraient pas leurs faux raisonnements pour entrer dans le droit chemin de la Vérité.>> PHILALETHE L’AMOUR, né de la relation immanente de la Dyade Divine Originelle, est le principe de l’engendrement de l’Univers… Cette Dyade, ignorée des traditions religieuses, fut remplacée par l’égrégore des forces involutives, cumul des pensées négatives engendrées par les peurs de l’être humain. A l’Origine, Sophia et Christos se joignirent dans un acte cosmique de propagation, une danse d’Union Sacrée au coeur des Cieux : le Plérome, sphère du potentiel infini.

 L’implication spécifique de Sophia avec l’Humanité (Anthropos) commence bien avant que notre Planète n’existe. En tournant son regard vers l’extérieur du Plérome, la Grande Déesse est attirée par ce que cette espèce singulière pourrait accomplir, une fois qu’elle acquiert un monde pour y demeurer. Elle rêve donc les esquisses formatrices d’un tel monde, telle une femme enceinte imaginant voluptueusement une vie pour son enfant à naître.

En fait, Sophia n’a pas conçu l’Humanité avec Christos par une union procréatrice matérielle mais par un acte imaginatif extatique, et Elle se demande ensuite comment cette espèce particulière va bien pouvoir incarner sa faculté d’Intelligence Divine, le Noos. Ses questions quant au potentiel humain éveillèrent l’enthymesis, passion brûlante et impétuosité, d’une manière extrême et inhabituelle. La vraie Histoire Sacrée affirme bien que Sophia aspire à fusionner avec ce qu’Elle a imaginé mais elle se permet cette fusion par elle-même, de manière indépendante; mais la volonté de l’Originateur est que rien ne se manifeste dans le Plérome si ce n’est sous la forme de syzygie, c’est à dire d’une union parfaite des 2 principes primordiaux. L’Originateur souhaite donc que toute activité dans le Plérome soit accomplie par le couple Sophia + Christos – dans l’observance de la loi de parité.

Avec l’union de Sophia et de Christos pour configurer l’Anthropos, la Loi Cosmique fut observée et c’est cette Loi du Macrocosme qui est en passe d’être rétablie ici-bas en le microcosme qu’est le Kérome, notre sphère de l’insuffisance et du potentiel fini. L’Apocryphe de Jean et le Codex de Nag Hammadi appellent l’unité de cette Dyade Divine “la Mère-Père Sacrée et Parfaite” (réunion des 2ème et 3ème hypostases du Propater, l’Originateur, Véritable Dieu-Source UNIQUE du TOUT) faisant tourner à nouveau la Roue du Monde.

Par : Philippe Pigot

LA DYADE ISSUE DU UN ou LE COUPLE DIVIN EN SES INCARNATIONS dans Le Séxualité Sacré et Flammes Jumelles saintgraal

Publié dans Le Séxualité Sacré et Flammes Jumelles | Commentaires fermés

La Séxualité Sacré et Flammes Jumelles

Posté par editecyloniah le 1 juillet 2011

tumblrl526qpmjrq1qc01tho1500.jpg 

La  Séxualité Sacré et Flammes Jumelles dans Le Séxualité Sacré et Flammes Jumelles le-sexualite-sacre-et-flammes-jumelles

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La transformation de votre sexualité

 La transformation de votre sexualité (une discussion avec Lenduce) 

 *****************************

      Shari : Hallo Lenduce !

Lenduce : Hallo Shari !

Shari : Hallo ? Qu’est devenu Gruezi, Gruezi ?

Lenduce : Les choses changent (il a un sourire moqueur)

Shari : Tu as raison, et surtout à l’époque actuelle ! Tu m’as inspiré à discuter avec toi de cette manière-ci.

Je m’en réjouis et je suis impatiente de savoir.

Lenduce : La joie est tout autant pour moi, ma chère. Qu’aimerais-tu savoir si impatiemment ?

Shari : Que veux-tu dire ?

Lenduce : Avec qui parles-tu le plus souvent lorsque tu fais silence et que tu médites ?

Shari : Hum – Avec Toi !

Lenduce :    Tu vois, tu ne fais rien d’autre maintenant que de transcrire une telle discussion et de la partager

 avec les personnes qui le souhaitent.

Shari : D’accord ! De quoi allons-nous parler aujourd’hui ?

Lenduce : Ces dernières semaines, tu as de nouveau reçu des questions concernant la sexualité, la vie de couple, les âmes duelles etc.

 Nous en avons déjà parlé il y a quelques années. À l’époque, je t’ai dit que nous y reviendrons le moment venu.

Bien, ma chère : c’est maintenant.

Shari : Alors allons-y, je suis prête. Ces dernières années, beaucoup parmi nous remarquent un changement concernant leur sexualité.

 Elle change fortement. Certains semblent momentanément perdre « l’accès » à leurs sentiments sexuels, alors que d’autres

ressentent un désir sexuel intensifié. Peux-tu dire quelque chose à ce sujet ?

Lenduce : Avant d’y répondre, parlons d’abord de ce qu’est l’énergie sexuelle, afin que vous puissiez comprendre ce qui se passe

 actuellement en vous. L’énergie sexuelle est une force magique dont le rôle est de faire cesser l’illusion de la séparation en attirant

l’un vers l’autre deux pôles opposés jusqu’à ce qu’ils fusionnent finalement et qu’ils retournent à leur état originel d’unité.

L’énergie sexuelle ne se réfère donc pas uniquement à l’homme et la femme, mais elle peut être utilisée pour replacer toutes

 les polarités à nouveau dans leur état originel de l’unité divine.

En tant qu’être humain incarné sur la planète Terre, vous ne percevez qu’un infime pourcentage de cette force divine gigantesque.

 On pourrait aussi dire que Dieu vous a laissé la possibilité de vous souvenir de l’état d’unité, même si ce n’est que pour un court

 instant. Ceci en utilisant cette énergie sexuelle, qui vous attire constamment vers d’autres êtres humains, afin de « fusionner »

ensemble. Jusqu’à présent, cela a été pour vous le chemin le plus simple pour vous souvenir de l’état d’unité.

Mais la condition pour faire l’expérience de la véritable unité a toujours été l’amour.

Shari : Pourquoi est-ce alors possible de faire cette expérience également seul, sans partenaire ?

Lenduce : Considère-le comme une indication qui te montre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un partenaire extérieur pour faire à

 nouveau l’expérience de l’unité avec Dieu.

Shari : Ah… ?

Lenduce : Bon, je l’explique un peu plus précisément : sur la Terre, le sexe a plusieurs fonctions.

 En premier lieu, il a évidemment la fonction de la procréation des êtres humains. Dans un monde polaire, où existe la vie et la mort,

 la descendance doit être assurée. Mais contrairement à la plupart des êtres vivants du monde animal, les êtres humains ont eu en

 plus la capacité de ressentir un orgasme. Ce sentiment de bonheur, que vous ressentez pendant ce court instant, c’est le souvenir de

 l’extase de l’état d’unité, à savoir au moment où la force de l’énergie sexuelle rend possible la fusion des pôles opposés.

 En ce cas-ci, le pôle masculin avec le pôle féminin. Mais souviens-toi qu’en réalité vous n’êtes pas des êtres masculins ou féminins,

 mais des êtres androgynes. Lorsque vous vous incarnez dans le monde de la séparation, vous devez également passer par un processus

 de séparation afin de ne pas percevoir l’illusion du monde qui vous entoure en tant que telle, mais que vous puissiez l’expérimenter en

 tant que réalité. Ce n’est qu’en vous scindant vous-mêmes que vous êtes constitués exactement comme le monde qui vous entoure et

 alors vous pouvez vous y identifier.

 Par exemple, lorsque, lors d’une incarnation, vous vous incarnez en tant que femme, votre partie féminine passe au premier plan de ce

 monde visible, alors que la partie masculine reste en retrait. L’énergie sexuelle rend possible la fusion des pôles opposés afin de

 retrouver l’état d’unité. Lors d’un orgasme, vous fusionnez en premier lieu avec votre propre partie sexuelle opposé.

 Un orgasme est donc possible aussi bien avec que sans partenaire. L’énergie sexuelle que vous libérez, et qui cherche toujours à rétab

lir l’état d’unité avec Dieu, rend possible cette courte fusion avec votre âme duelle.

 Lorsque vous êtes redevenu entier en vous-même, il vous est possible de vous souvenir de cet état d’unité divine, du moins en

 approche, et cela déclenche en vous un sentiment d’extase.

Shari : D’accord, je comprends, mais est-ce que cela veut dire que lorsque nous avons une relation sexuelle avec un partenaire, nous

 ne fusionnons en réalité jamais avec notre partenaire, mais avec notre propre partie endormie ?

Lenduce : Oui et non. Lorsque tu as une relation sexuelle avec une autre personne, alors vous échangez évidemment des énergies.

Quelles et combien d’énergies sont alors échangées, cela dépend de la motivation qui sous-tend cet acte. Lors d’un acte de pur amour,

 des informations précieuses sont échangées à partir du centre de vos cœurs sacrés.

 Des informations qui peuvent aider les deux personnes sur leur chemin de prise de conscience.

 Lors d’un acte qui ne vise qu’à satisfaire les bas instincts, des énergies basses sont échangées, ce qui a pour conséquence une

 pollution supplémentaire des champs énergétiques des personnes concernées.

 On échange pour ainsi dire des « thèmes de vie non clarifiés » et on traîne alors ces thèmes non clarifiés de l’autre personne dans

son propre champ énergétique. Vous avez tout de même déjà remarqué vous-mêmes que les personnes qui ont de nombreux partenaires

 différents sans être conscient de la pollution énergétique, semblent être, comme vous dites, « marquées par la débauche » ou «

usées ». Comme si elles étaient plus âgées qu’elles ne le sont en réalité et comme si elles avaient déjà subi beaucoup de choses, même

 si ce n’est pas du tout le cas. Cela arrive lorsque vous traînez trop d’énergies étrangères dans vos champs énergétiques.

 L’acte sexuel est un outil puissant lorsqu’il s’agit d’échanger des informations.

 Et, vu que la source de l’énergie sexuelle se trouve au-delà de la dualité, à savoir dans l’unité divine, elle ne fait pas de différence

 entre les qualités des énergies qui sont échangées.

Lorsque l’amour est présent, les informations/énergies sont échangées à partir du centre du cœur et cette énergie de cœur

 a une fréquence si élevée qu’elle annule toutes les autres énergies. Plus pur est l’amour, plus pur est l’échange sexuel.

Shari : Cela veut dire qu’on devrait éviter d’avoir différents partenaires sexuels ?

Lenduce : Non, vous pouvez faire tout ce que vous voulez. Dieu vous a créé ainsi et il vous a donné le libre arbitre.

 Il s’agit d’être responsable vis-à-vis de vous-mêmes et de votre énergie sexuelle.

 Tout comme vous nettoyez votre corps physique après l’acte sexuel, en prenant une douche ou un bain, de même devriez-vous

également nettoyez votre champ énergétique.

Surtout lorsque vous avez eu une relation sexuelle où l’amour, tel que vous le comprenez, était absent.

Shari : Que veux-tu dire par « comme vous le comprenez » ?

Lenduce : Si vous étiez capables de voir l’unité avec chaque être de ce monde, alors vous seriez conscients que vous aimez vraiment

tout le monde et chaque personne de ce monde et que l’amour est caché dans chaque rencontre.

 Mais l’amour ne cherche pas forcément une expression sexuelle.

 Ce que je veux dire par là, c’est que si quelqu’un souhaite faire l’expérience d’un One-Night-Stand , cela aussi peut se faire avec

 amour et respect vis-à-vis de l’autre. Mais cela nécessite une conscience éveillée.

Shari : Donc, pas de règles ?

Lenduce : Pas de règles ! Si tu fais ce que tu fais avec amour, alors tu le fais avec, ou autrement dit, en Dieu !

Shari : Comme tu as bien dit cela !

Lenduce : Merci !

Shari : Permets que je revienne à l’histoire de la fusion.

Tu as dit que nous fusionnons en réalité avec notre deuxième moitié en nous, avec notre âme duelle.

Il n’est donc pas du tout possible de fusionner avec le partenaire ?

Lenduce : Bien sur que c’est possible et dans les mondes supérieurs cela est tout à fait normal, mais sur la Terre vous ne pouvez pas

 fusionner complètement avec un autre être tant que vous n’êtes pas redevenu entier en vous-même.

 Il y a néanmoins des pratiques, comme par exemple le Tantra, qui vous permettent un début de fusion avec le partenaire. Mais la

 fusion totale ne vous est possible qu’en dehors du corps physique. La fusion avec votre âme duelle libère des énergies énormes,

 juste autant que votre corps peut (encore) supporter sans dommage..

 Si vous apprenez à diriger progressivement vos énergies sexuelles, qui chez la plupart des humains se concentrent principalement

 sur les deux chakras inférieurs, vers les chakras supérieurs, alors vous renforcez considérablement cette énergie.

Vous connaissez ce renforcement sous le nom ‘expérience de la kundalini’. L’énergie de la kundalini est souvent représentée sous la

 forme d’un serpent qui dort enroulé dans votre bas-ventre.

 Si vous apprenez à faire monter cette énergie sexuelle dans les chakras supérieurs, alors ce serpent se redresse.

 Si vous faites encore un pas de plus et que, dans la lumière et l’amour de votre cœur sacré, vous arrivez à augmenter toujours

 davantage la fréquence vibratoire de cette énergie, alors il vous sera permis de quitter pendant un court instant votre corps physique

 lors de l’orgasme. Cela parce que vous adaptez votre vibration à celle de votre Soi supérieur au point qu’elle vous catapulte

littéralement hors de votre corps physique qui ne peut supporter plus longtemps la vibration élevée de votre Soi supérieur.

Si vous arrivez à faire cela, c’est-à-dire en même temps que votre partenaire, alors il est possible de vivre une fusion totale en-

dehors du corps. Mais tant que vous vous trouvez dans le corps, la fusion n’est jamais totale.

Cette fusion totale n’est d’ailleurs pas liée à un lieu et elle n’a en réalité pas besoin d’une stimulation du corps physique.

Je veux dire par là que la kundalini peut également être libérée par la méditation, peu importe que vous stimuliez ou non votre corps

 physique. Cela signifie en outre qu’il n’est pas nécessaire que toi et ton partenaire, vous vous trouviez au même endroit afin qu’une

telle fusion puisse avoir lieu. Car en-dehors du corps, la séparation spatial n’existe plus.

Tu pourrais donc te trouver en Afrique et ton partenaire en Europe et malgré tout vivre à un niveau supérieur une fusion, qui dépasse

 même de loin l’expérience physique de l’acte sexuel.

Shari : Je m’imagine que cela doit être assez difficile d’atteindre en même temps un point culminant aussi complexe. D’autant plus si les deux partenaires ne se trouvent pas au même endroit et qu’ils devraient obtenir cet état uniquement par la méditation.

Lenduce : C’est bien pour cette raison que très peu de personnes y sont arrivées jusqu’à présent.

Mais cela changera sur la Terre nouvelle. Lorsque le mauvais usage de l’énergie sexuelle, qui a eu lieu depuis des millénaires sur votre

 Terre, sera guéri, alors l’humanité retrouvera sa vraie nature sexuelle. Cela ne signifie d’ailleurs pas que vous devez abandonner

l’acte physique, mais il y aura quelque chose comme un « Upgrade » qui vous offrira plusieurs possibilités de célébrer votre sexualité.

Shari : Cela me semble très intéressant. Qu’en est-il alors de la procréation sur la Terre nouvelle ?

Lenduce : Les êtres humains vont prendre conscience que procréation ne signifie pas « engendrer » des descendants.

 Car, en réalité, vous n’engendrez pas des « êtres humains » nouveaux. Cela, vous ne l’avez jamais fait.

 L’énergie sexuelle est pour ainsi dire aussi un ouvre-porte vers d’autres dimensions qui permet aux entités de ces dimensions de

 passer dans votre dimension, pour l’expliquer avec des mots simples.

À l’avenir, vous allez apprendre à ouvrir et à fermer consciemment ces portes.

 Le processus biologique de la procréation sera complété par un aspect supérieur.

 Si vous apprenez à vous unir en dehors de votre corps, alors votre point de vue de ce moment devient multidimensionnel

et vous quittez temporairement votre niveau du temps et de l’espace pour plonger dans d’autres mondes.

Si là, vous restez totalement conscient, et vous le serez à l’avenir, alors vous pouvez décider vous-mêmes si vous voulez

ouvrir la porte de votre monde à un « invité ».

Shari : Donc plus jamais attendre anxieusement le résultat d’un test de grossesse ?

Lenduce : Plus jamais !

Shari : Voilà une parole !

Est-ce que cela veut également dire qu’en réalité l’acte physique n’est pas nécessaire pour concevoir un enfant ?

Lenduce : Précisément. C’est ainsi que la porte de votre monde a été ouverte à Jésus Christ.

Shari : L’immaculée conception existe donc ?

Lenduce : Pour concevoir Jésus, Marie a fusionné avec une entité supérieure incorporelle.

Shari : Cela m’amène à une autre question.

Lenduce : Vas-y !

Shari : Beaucoup d’entre nous vivent des fusions avec des Maîtres ascensionnés et/ou des anges.

Je reçois souvent des courriels de personnes qui ont vécu cela, mais qui n’osent pas en parler vu que c’est un sujet délicat.

Je pense que, il y a quelques siècles, on aurait été accusé d’hérésie et on aurait finit sur le bûcher si on avait affirmé

 avoir eu une relation sexuelle avec un ange.

Lenduce : En effet ! Dans le passé, l’énergie sexuelle a été fortement déformée, réprimée et manipulée sur la Terre.

Elle est aussi la force la plus puissante lorsque, associée à l’amour, elle est ressuscité en vous.

 Dans le passé, et aussi à l’époque actuelle, beaucoup de puissants savaient et savent cela, et ils ont donc essayé d’assurer leur

 position de pouvoir au moyen de la répression de cette force.

 Aujourd’hui aussi la manipulation existe, non pas par la répression, mais par l’accent mis sur les bas instincts.

 Aujourd’hui, vous trouvez le sexe à peu près sur chaque affiche publicitaire, la télévision vous montre comment la sexualité

devrait être vécue, combien de sexualité est normale etc…

 On ajoute des phérormones artificielles aux parfums afin de provoquer une stimulation sexuelle.

 Dans le monde occidental, la jouissance est véritablement célébrée.

 Je pourrais énumérer de très nombreux points qui montrent comment la masse est sexuellement manipulée,

 mais ce n’était pas ta question, revenons donc au sujet.

Oui, il arrive que des anges ou des Maîtres établissent des relations avec vous, des relations que vous pouvez percevoir comme une

 fusion sexuelle pendant la méditation.

Mais en réalité, ce ne sont pas des fusions réelles car votre corps physique ne pourrait pas (encore) les supporter, sauf si vous

 quittiez votre corps physique, ce qui n’est pas le cas dans la plupart des cas dont tu parles ici. Il arrive plutôt que le

s Maîtres ou les anges établissent une relation à un niveau supérieur avec votre Soi supérieur et vous pouvez percevoir les énergies

 sexuelles qui sont alors libérées. Sachez qu’au niveau supérieur, la sexualité n’a rien de sale, rien d’une débauche ou d’une mauvaise

 réputation. C’est un échange, extatique et affectueux, d’informations qui établit toujours un contact avec la Source suprême.

Ce que vous ressentez comme « sale », ce sont les restes du mauvais usage de la sexualité qui a eu lieu sur Terre.

La mauvaise utilisation a été « sale » si vous voulez, mais jamais l’énergie sexuelle en elle-même.

 L’énergie sexuelle est pure et vient de Dieu.

C’est la force de Son Amour qui nous attire comme par magie l’un vers l’autre pour finalement fusionner à nouveau

 dans une extase avec Dieu en nous et Dieu dans notre vis-à-vis.

Dieu est sexe ou comme je t’ai dit il y quelques années : « L’unité est un échangisme multidimensionnel !

Shari : Oui, je m’en souviens. À l’époque, j’ai trouvé cela un peu répugnant, même si je trouvais la phrase elle-même drôle.

Lenduce : Et comment trouves-tu cela aujourd’hui ?

Shari : Si, dans mon imagination, je fais abstraction des corps en sueur et que je m’imagine une danse de milliards

de points lumineux couleur arc-en-ciel, alors c’est mieux !

Lenduce :*rire* Oui, je pense que c’est mieux ainsi ! Continuons : Les anges et les Maîtres s’unissent avec vous pour différentes

 raisons. Nos avons d’une part la possibilité d’un échange mutuel d’informations, et d’autre part c’est pour vous aider à augmenter

 la vibration de vos cellules. Un tel contact vous permet de mieux vous souvenir de votre Soi véritable et permet en contrepartie

 à l’autre côté d’obtenir un aperçu plus direct de cette expérience physique que vous faites sur Terre.

Shari : Ce n’est pas très romantique.

Lenduce  Que ces contacts aient tous une utilité, ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas procurer de joie ou être de nature romantique.

Au niveau supérieur, joie et utilité ne sont pas séparée l’une de l’autre.

 Et du romantisme, il y en a plus qu’assez chez nous, même si elle est un peu différente de ce que vous connaissez sur Terre.

Shari : Bon à savoir qu’il aura encore du romantisme.

 

Lenduce : Vous ne perdrez rien. Il y aura un élargissement de votre réalité.

Shari : Beaucoup de personnes ont l’impression qu’un Maître ou un ange pourrait être leur âme sœur.

 Peux-tu en dire quelque chose ?

Lenduce : C’est à vrai dire un chapitre en soi, ma chère, je préfèrerais en parler une autre fois.

 Je remarque que tu deviens peu à peu fatiguée

.

Shari : Oui, c’est vrai.

Lenduce : Comme déjà dit, il y a aussi des âmes auxquelles vous êtes étroitement liés et qui ne sont pas incarnées comme vous sur

 Terre. Lorsque j’ai parlé de l’âme duelle intérieure, je parlais en premier lieu de la part de vous qui est inactive au sein de votre

incarnation terrestre. Avant qu’une fusion avec elle soit possible, vous devez d’abord redevenir entier en vous-même,

pour ainsi dire fusionner avec votre âme duelle intérieure. C’est ce qui est maintenant le plus important pour vous

et c’est l’actuel pas suivant que vous avez préparé en vous ces dernières années.

Shari : Il y quelques années, tu m’as dit que l’âme sœur est en réalité, tout comme nous, une âme androgyne

 qui ressemble fort à notre signature énergétique, justement comme un jumeau.

Lenduce : Oui, c’est ce que je t’ai dit pour te transmettre une notion concernant cela. Pour le moment, tu peux garder cette notion.

 Mais, au-delà des relations à deux pour lesquels vous êtes programmés sur Terre, il existe encore bien plus.

Les jumeaux de certains Maîtres sont incarnés sur Terre, mais une union sexuelle avec un Maître ne veut pas forcément dire

que ce Maître est le jumeau de la personne concernée. C’est variable. Et comme déjà dit, le sujet est très complexe.

Shari : D’accord, alors je me contente de l’explication ! Y a-t-il autre chose que tu voudrais dire pour finir ?

Lenduce : Oui, car la raison qui fait que je vous raconte tout cela aujourd’hui (beaucoup de ce que j’ai dit était une répétition

 de choses que certains d’entre vous connaissent déjà), c’est que vous, qui avez opté pour le changement,

traversez un vaste processus qui inclus également votre sexualité et qui s’achèvera bientôt.

Ce changement est déjà en route depuis quelques années et implique comme premier pas une clarification de tout ce mauvais usage

 que vous avez fait et subi dans vos vies antérieures. Par ce moyen, vous avez purifié aussi bien le champ collectif de la planète

 que vous-mêmes. Au niveau collectif, une guérison gigantesque de l’abus du principe féminin par le principe masculin a lieu.

 Durant les siècles passés du patriarcat, l’homme a trop souvent pris ce qu’il voulait, sans accepter le « non » de la femme.

 Le viol était considéré comme une peccadille, alors que l’adultère de la femme était sévèrement puni.

 La femme devait être soumis à l’homme et être à ses services. Le collectif féminin réapprend maintenant à dire « non », alors

que le principe masculin doit apprendre à accepter ce « non ».

 À l’inverse, les femmes ont appris qu’elles peuvent manipuler les hommes par le sexe.

 L’homme apprend maintenant, en acceptant le non, à s’immuniser contre cette sorte de manipulation,

 ce qui amène les femmes à être authentiques.

Shari : Oui, je viens de lire dans un livre la phrase : « Les femmes utilisent le sexe pour manipuler les hommes, les hommes manipulent les femmes pour avoir une relation sexuelle.

Lenduce : Oui, cette phrase le formule correctement.

Parmi les travailleurs de la Lumière, nombreux sont ceux qui ont guéri cette thématique très ancienne en eux et ont mis l’information

 de la guérison à la disposition du champ collectif où elle est disponible pour tout ceux qui le souhaitent.

La plupart d’entre vous sont maintenant en train de quitter ce champ collectif et commencent peu à peu à percevoir leur sexualité

 différemment. Car vous vous trouvez maintenant enfin dans la phase suivante de ce processus de transformation :

 l’union définitive de l’âme duelle intérieure (noces chymiques), on pourrait aussi dire :

« La résurrection de la puissance du serpent (de la kundalini). »

zzzzzzsanstitre.png

Un crop cicle apparu en Juin 2011 en Angleterre ,et que représente l’image de la Kundalini.

Avant cela il a donc eu un désir de l’expression sexuelle intensifié ou, au contraire, très réduit, en fonction de l’abus dans vos vies

 antérieures. La plupart parmi vous entrent maintenant dans une « zone zéro » où la pulsion sexuelle physique peut même

temporairement être inexistante, afin de se réorganiser dans sa forme d’expression supérieure.

Ce processus se fait de manière très individuelle, il m’est donc difficile d’énumérer tous les symptômes éventuels qui peuvent être

 aussi bien de nature physique qu’émotionnelle.

Le processus du corps de Lumière est en relation étroite avec votre comportement sexuel, vu que votre système endocrine est en

 constante « transformation », ce qui peut avoir des conséquences énormes sur votre équilibre hormonal.

 Il est important que vous commenciez à développer une meilleure compréhension de la force des énergies sexuelles en vous

et que vous les libériez et délivriez enfin des abus restants.

 Car, en fin de compte, c’est l’extase en Dieu lui-même qui vous donnera la possibilité de plonger dans une conscience supérieure.

’est pour cette raison que j’ai voulu parler de manière détaillée de ce domaine. Pour vous rappeler toutes ces choses.

 Vous portez déjà toutes ces informations en vous, inconsciemment ou en partie aussi consciemment, et elles vous seront très utiles

 lorsque vous passerez par cette « zone zéro » de la sexualité qui vous amènera à une sexualité nouvelle, supérieure et plus pure.

Ne vous faites pas de soucis. Ne vous inquiétez pas si vous sentez votre corps et votre sexualité différemment que cela n’a été

le cas jusqu’à présent, si vous vous sentez peut-être même temporairement complètement coupé de votre sexualité ou que

tout peut subitement être ressenti de façon différente, voir même un peu bizarre. Bientôt déjà, vous serez élevés à un niveau

supérieur. Là, rien ne sera perdu, au contraire, guéris, vous retrouverez ce qui avait depuis toujours été prévu pour vous unir

 dans l’amour avec Dieu. Je te remercie,Shari, d’avoir pris le temps de transcrire ces mots et je vous remercie chèrs lecteurs d’avoir

 pris le temps de écouter et de lire ces mots…!

Je vous aime !

Shari : Merci, Lenduce, nous t’aimons également !

Lenduce : In Lak´ech (je suis un autre toi)

Shari : In Lak´ech

______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique).

La transformation de votre sexualité (une discussion avec Lenduce) 

 Titre d’origine :  » Der Wandel Eurer Sexualität (Ein Gespräch mit Lenduce) » 

13 Juin 2011 – Transmis par ShaNiraa (Autriche)!

 Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr

 Amour et gratitude divine à Sophia pour la traduction de ce texte!

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.at

Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes (http://www.sternenkraft.at).

Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être

informées des conditions de la licence de ce texte.

 Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.

Publié dans Le Séxualité Sacré et Flammes Jumelles | Commentaires fermés

 

Le coin du savoir |
infomonde |
sebougreau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sciences
| collège Adberrahim Bouabid ...
| Biblio-Titanic